Le rendez vous des professionnels de la gestion de patrimoine

texte des styles : objet caché

Comment éviter les frais bancaires à l'étranger ?
24/06/2019

Thumbnail [16x6]

Les frais bancaires cachés, comment ça marche ? Les frais cachés s’expliquent par la marge facturée (sur les frais de paiement et sur le taux de change) par les fournisseurs de services de paiement (banque, bureaux de change…) aux consommateurs qui effectuent des opérations à l’étranger. Voici quelques conseils de la fintech TransferWise qui permettront aux voyageurs de les éviter et donc de faire des économies pendant leur séjour !

Les frais bancaires superflus, comment les éviter ?

  1. Se renseigner auprès de sa banque sur les frais de retrait et de paiement et les taux de changes qui sont appliqués à l’étranger (hors zone euros) pour être au courant de la marge appliquée sur chaque utilisation de carte.

  2. Vérifier la date de péremption de sa carte ainsi que les plafonds de paiements/retraits.

  3. Éviter au maximum d’échanger son argent à l’aéroport où les taux de change sont particulièrement élevés et majorés.

  4. Une fois sur place, éviter au maximum le paiement par carte bancaire traditionnelle.

  5. Privilégier lors de vos achats par carte la devise locale du pays plutôt que l’euro pour éviter un taux de change élevé.

  6. Éviter l’utilisation d’un compte bancaire traditionnel lors de vos voyages, d’autres alternatives existent pour économiser de l’argent, comme des comptes multi-devises ou les cartes sans frontières multi-devises qui permettent aux utilisateurs de dépenser, de transférer ou de recevoir de l’argent à l’international au taux de change réel, tout en évitant les frais bancaires exorbitants.

Autres articles

A quel âge effectue t-on son premier voyage en avion ?

Vol low-cost, réservation en ligne, multiplication des offres touristiques... les voyages sont désormais plus faciles d'accès.

Combien consacrez-vous à vos loisirs ?

En 2017, les Français consacreront en moyenne 662 euros pour leurs loisirs : c’est 61 euros de plus qu’en 2016 mais autant qu’en 2015.

Le prix du pétrole se stabilise

En janvier 2017, le prix du pétrole en euros se stabilise (+0,7 % après +19,1 %).